Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs. J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Quelles perspectives pour l’évolution des taux immobiliers ?

Comme vous le savez peut-être déjà, les taux immobiliers sont à la hausse depuis quelques mois. Cette situation met en difficulté les investisseurs qui voient leur capacité d’investissement diminuée. Mais ce fléau peut s’expliquer par l’inflation, le coût de plus en élevé de l’argent et les taux directeurs de la BCE. Tout ceci conduit à une hausse de plus en plus criarde des taux du crédit immobilier dans les organismes financiers.

Voici un livret conçu pour vous informer des tendances actuelles et futures de cette évolution. Il expose les perspectives pour l’évolution des taux immobiliers dans les moindres détails. Allons à leur découverte.

Le taux d’usure en 2023

Vous ne pouvez pas investir dans l’immobilier et échapper à cette notion. Le taux d’usure constitue TAEG maximum que les organismes de crédit ne doivent pas franchir. En effet, même les banques fonctionnent suivant des règles et ordres établis par la loi. Par exemple, aucune institution financière aussi grande qu’elle soit n’a le droit de dépasser le TAEG maximum pour octroyer de crédit à un particulier.

Selon une analyse financière publiée par les experts à Paris en juin 2008, le taux nominal de crédit varie avec le taux d’usure. En effet, le taux nominal de crédit augmente avec le taux d’usure et peut même le dépasser comme le cas qui se présente actuellement. Cela empêche les candidats à l’achat immobilier de réaliser leurs projets d’investissement. Ce croisement s’appelle l’effet ciseau du taux d’usure dans le jargon de la bourse.

En septembre 2023, le taux d’usure est fixé à :

  • 4,23 % pour une durée inférieure à 10 ans ;
  • 5,28 % pour une supérieure à 10 ans et inférieure 20 ans ;
  • 5,56 % pour une durée supérieure à 20 ans ;
  • 5,13 % pour les prêts à taux variables ;
  • 5,53 % pour les prêts relais.

En France, le taux d’usure est déterminé à la fin de chaque semestre par la Banque de France. Celle-ci s’appuie sur les paramètres tels que la tendance des taux de crédit et l’inflation. Ces valeurs connaîtront donc une mise à jour d’ici la fin de ce trimestre.

Les taux d’intérêt en 2023

Le meilleur taux proposé dans les grandes banques d’investissement aujourd’hui était en moyenne égal à 3,33 % pour une durée de 20 ans. Vous ne pouvez pas obtenir un taux inférieur à 1 % pour l’acquisition d’un bien immobilier. Cette valeur est purement théorique, vous pouvez toutefois découvrir d’autres offres auprès des organismes financiers selon votre projet.

Une analyse a permis de constater une hausse des taux de crédits logement au niveau des banques en France. Ceci reste valable pour tous les prêts immobiliers quels que soient leurs durées de remboursement et le profil d’emprunteur. Voici un exemple qui justifie bien que les taux sont de plus en plus élevés dans toutes les banques : en janvier 2023, le taux immobilier moyen appliqué aux emprunteurs était de 2,52 % contre 3,08 en juillet 2023. Et comme vous pouvez le deviner, il est loin de se stabiliser ou de baisser.

Par ailleurs, deux principaux facteurs expliquent cette hausse au niveau des institutions de finance : la remontée des taux par la Banque Centrale de l’Europe (BCE) et l’inflation. Ne vous attendez donc pas à une baisse d’ici les prochains mois, puisque la BCE reste radicale sur les nouveaux tests adoptés à l’égard des bailleurs de l’immobilier.

Notez aussi que les taux exposés jusqu’ici sont les taux moyens. Vous passerez certainement au-delà car les frais d’assurance et bancaires s’ajouteront au montant à rembourser. Sans oublier les frais bancaires dont il faut forcément s’acquitter pour accéder aux crédits.

Les tendances des taux de la Banque Centrale de l’Europe (BCE)

Les emprunteurs immobiliers jouissaient encore d’un taux attrayant en novembre 2022. Mais l’assise tenue en mi-décembre par les gouverneurs de la BCE a augmenté le taux directeur de 50 points, ce qui a tout changé. En janvier 2023, le taux de refinancement s’établissant à 2,25 % avant de passer plus tard à 3,25 %. Cette hausse continue jusqu’en juin 2023 où le rythme d’augmentation est passé à 25 points de base par mois. Avec tout ceci, le taux immobilier s’établit à 4,25 % en juillet 2023 et continue toujours de monter.

Un fait remarquable explique cette hausse de taux adoptée par la BCE. En effet, obtenir de l’argent coûte de plus en plus cher aux institutions financières. Ces établissements renvoient donc cette hausse sur les crédits immobiliers.

L’inflation et la hausse des taux immobiliers en 2023

L’inflation est due à plusieurs facteurs dont :

  • la reprise des activités économiques après la covid-19 ;
  • la hausse du taux de l’énergie ;
  • les tensions en Ukraine.

Cette inflation diminue la capacité d’investissement des ménages un peu partout dans le monde et surtout en France. À titre d’exemple, les taux immobiliers s’établissent à 5,5 % en mi-juin 2023 en zone euro. La lutte contre cette inflation doit passer par une politique monétaire qui décourage le recours aux crédits. Cela pourra ralentir l’économie et la baisse de l’inflation s’en suivra.

Comment l’augmentation des taux immobiliers influence-t-elle le coût du crédit ?

La rémunération du crédit se fait à travers les intérêts d’emprunt. Ils représentent une grande partie des mensualités d’emprunt pour les prêts amortissables en début de remboursement. Toutefois, la situation finira par s’inverser au cours des échéances. En d’autres termes, les emprunteurs paient plus d’intérêts avec un taux immobilier à la hausse.

Par ailleurs, la hausse des taux d’intérêt a un effet très influent sur le pouvoir d’achat des bailleurs. Elle baisse leur capacité d’investissement de 4,5 m2 de la surface achetable. Les emprunteurs doivent de ce fait opter pour une longue durée de remboursement afin de bénéficier du capital souhaité et rester dans le seuil des 35 % d’endettement. Cependant, n’oubliez pas que les longues durées impliquent des taux élevés.

Devriez-vous repousser votre investissement en raison de l’évolution des taux immobiliers ?

Cette hausse des intérêts de plus en plus criards doit se poursuivre jusqu’au verdict de la Banque Centrale de l’Europe. En d’autres termes, il ne sert à rien d’attendre une baisse. Plus vous patientez, plus le taux sera galopant. Cela voudra dire que votre capacité d’emprunt diminue progressivement avec le temps. En effet, la possibilité d’accéder à un crédit immobilier diminue de 20 % pour une hausse de 1 %.

De plus, les prix sont loin de baisser autant que votre capacité d’emprunt bien que le marché immobilier soit à la baisse. Autrement dit, vous perdrez plus de pouvoir d’achat si vous repoussez votre investissement. Franchissez donc le cap de l’acquisition d’un patrimoine dès aujourd’hui afin de ne pas subir un taux très élevé.

Comment bénéficier des meilleurs taux d’emprunt en 2023 ?

Avant d’accorder un crédit et un taux immobiliers aux clients, toutes les banques procèdent à une étude approfondie des dossiers de l’emprunteur. Elles s’appuient essentiellement sur les paramètres tels que les apports personnels, les revenus annuels et le comportement du gestionnaire. Ces organismes financiers font le nécessaire afin de savoir si elles courent un risque ou non.

Pour bénéficier du meilleur taux d’emprunt, il faut donc se rassurer de fournir un dossier complet et attrayant. Prenez aussi le temps de réunir vos capitaux pour verser un apport personnel assez élevé et accéder à une négociation. En un mot, vous devez vous battre pour mettre toutes les chances de votre côté. N’oubliez pas que le nombre d’emprunteurs est nombreux et qu’il faut se démarquer de la majorité pour bénéficier d’un taux attrayant.

En conclusion, la banque centrale de l’Europe ou BCE a adopté une nouvelle stratégie de calcul des taux immobiliers depuis décembre 2022. Elle se base sur plusieurs facteurs et vise essentiellement à couvrir la cherté de la vie due à l’inflation. Cependant, les banques mettent de nombreuses solutions à la disposition des clients pour leur offrir le meilleur taux. Prenez donc le temps de bien choisir votre organisme financier et de fournir un dossier complet et le tour est joué. En cas de difficultés, sollicitez l’aide d’un courtier immobilier pour vous assister.

Cliquez-ici pour télécharger – un an pour quitter la rat race

Voulez-vous devenir plus riche jour après jour ?

Depuis 10 ans, plus de 15 000 personnes m’ont fait confiance pour les aider à développer des revenus alternatifs.

J’ai une question à vous poser, voulez-vous des revenus alternatifs ?

Picture of Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

Laisser un commentaire