10 conseils pour réussir votre visite d’appartement

Dès que vous avez trouvé l’appartement de vos rêves et fixé un rendez-vous de visite, le bail semble à votre portée. Mais vous devez d’abord être très attentif lors de la visite de l’appartement et demander en détail afin de ne pas avoir des regrets après la signature. Justement, avec cet article, vous saurez ce qu’il faut surveiller lors de la visite d’un appartement. Voici 10 conseils pour réussir votre visite d’appartement.

Conseil 1 – Optimisez votre visite d’appartement : lumière du jour et principe des quatre yeux

  • Organisez une visite individuelle. Dans les grandes villes en particulier, les visites individuelles ont tendance à être l’exception. En règle générale, jusqu’à 100 visiteurs se bousculent dans un appartement pour un rendez-vous général. Néanmoins, essayez de prendre un rendez-vous individuel avec l’agent immobilier ou le gestionnaire immobilier. C’est la seule façon de vous distinguer en tant que futur locataire.
  • Organisez une visite à la lumière du jour. Ainsi, vous obtenez un aperçu complet et bon, dans l’obscurité, vous ne pouvez souvent pas voir les défauts. Si possible, faites-vous montrer l’appartement dans la semaine peu après les travaux. C’est le moment de la journée où le trafic est à son apogée et de nombreux voisins sont déjà chez eux. Cela donne une impression réaliste de la pollution sonore.
  • Il est logique d’emmener un ami ou une personne de confiance avec vous lors de la visite. Parce que quatre yeux voient plus que deux. N’empêche, votre accompagnateur peut aussi freiner l’euphorie excessive.
  • Prenez des photos pendant la visite, si l’on vous y autorise. Ainsi, vous pouvez revoir les photos à la maison et déterminer si c’est vraiment l’appartement que vous souhaitez.

Conseil 2 – Évaluez le reste de la propriété et les autres habitants

Même si vous pouvez simplement fermer la porte de l’appartement derrière vous, cela ne signifie pas que vous êtes seul dans l’immeuble ou la propriété. Par conséquent, vérifiez les points suivants lors de la visite d’un appartement :

  • Quel genre d’impression la propriété fait-elle de l’extérieur et dans la cage d’escalier ?
  • Qui d’autre habite dans la propriété ?
  • Dans quelle mesure la propriété et l’accès à celle-ci sont-ils bien éclairés de l’extérieur ?
  • Y a-t-il un ascenseur ?
  • Y a-t-il une aire de jeux ? Est-elle beaucoup utilisée ? Et par qui ?
  • Découvrez combien il y a de familles avec des enfants, combien de locataires il y a avec des chats ou des chiens.
  • Peut-on louer une place de parking ? Existe-t-il une zone bleue ? Y a-t-il des places de parking pour les visiteurs ?
  • L’accès à l’appartement est-il restreint en raison de zones piétonnes, de routes de desserte ou de zones réglementées ?
  • Un jardin appartient-il à l’appartement ? Y a-t-il un devoir de vigilance ? Existe-t-il un droit d’utilisation ?
  • Le propriétaire est-il un propriétaire privé ou une administration ?
  • Le point essentiel lors de l’achat d’un appartement : Quelle est la situation dans le quartier, notamment les voisins à l’étage ?

Conseil 3 – Évaluez l’exposition et l’orientation lors de la visite de l’appartement

L’exposition d’une maison est essentielle aux fins de la quantité de lumière naturelle et de chaleur qui peut y pénétrer pendant la journée et tout au long de l’année. En effet, une maison bien éclairée et bien ventilée est toujours appréciée. Mais le moment où s’effectue la visite est essentiel pour évaluer correctement ce paramètre.

Vérifiez donc les points suivants :

  • Combien y a-t-il de fenêtres dans l’appartement ?
  • Comment est exposé l’appartement ? À quelle heure avez-vous le soleil et dans quelle pièce ?
  • À quelle heure le soleil est-il présent sur le balcon ?
  • Vos voisins ont-ils une vue directe chez vous ? Sur votre balcon ?
  • Il y a-t-il possibilité d’installer des brise-vues ou des clôtures ?

Conseil 4 – Évaluez l’état de conservation de l’appartement

Lors de la visite, observez les murs, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’appartement, et le plafond, à la recherche de la présence d’éventuelles fissures. À savoir qu’il peut s’agir de simples fissures de plâtre dûes aux micro vibrations du bâtiment ou au coefficient de dilatation thermique différent des matériaux qu’il recouvre.

Mais si les lésions ont une origine structurelle (dûe par exemple à un affaissement des fondations), en plus d’être dangereuses, il pourrait être très coûteux d’y remédier. Toute fissure, déconnexion ou variation de niveau du revêtement de sol peut être le signe de problèmes statiques liés à l’état des sols.

Dans les vieux appartements, vous pouvez voir l’état des sols simplement en marchant. Mais vérifiez aussi l’état de l’enduit, de la peinture et de la toiture et demandez des informations sur les matériaux utilisés. Pour faire court, demandez conseil à un spécialiste.

Par ailleurs, lors de l’inspection préliminaire, vérifiez qu’il n’y a pas d’écaillage, de tâches et de traces d’eau qui pourraient indiquer des remontées d’humidité ou des infiltrations. Une éventuelle odeur de moisi peut être indicative concernant ce point.

Conseil 5 – Évaluez le confort de vie

Votre confort de vie dans cet appartement ne va pas dépendre que de vous, mais aussi de tout l’environnement proche et extérieur. Donc, il est important de vérifier certains points afin de vous assurer que cela sera compatible avec votre mode de vie et ce que vous acceptez :

  • Qu’en est-il des émissions sonores avec les fenêtres fermées et ouvertes ? Les bruits des voisins, des voitures, des trains, des avions ou des bâtiments tels que les écoles, les églises, etc. sont-ils gênants ?
  • Quelles pièces des autres appartements locatifs sont adjacentes à votre chambre ? Un salon à côté du mur de la chambre n’est pas idéal.
  • Quelle est la luminosité de l’appartement ou quelle est la taille des fenêtres ?
  • Toutes les fenêtres et le balcon ou la terrasse peuvent-ils être ombragés ?

Conseil 6 – Évaluez l’aspect financier

Vous ne voulez certainement pas que le loyer augmente ou que des frais imprévus gâchent votre plaisir de vivre. Certainement, l’aspect financier est un point crucial qui rentre toujours en compte et qui doit faire l’objet de votre attention dès la visite de l’appartement. Donc, vous devez vous poser certaines questions qui vous donneront des indications importantes. Par conséquent, faites attention aux points suivants :

  • Quelle est la stabilité du prix de location et des coûts supplémentaires ?
  • Quel âge a le radiateur ? C’est un point crucial lorsqu’il s’agit de frais annexes, car le chauffage ou les chauffe-eau peuvent entraîner des frais annexes très fluctuants.
  • Un point souvent négligé, mais qui peut coûter cher : faut-il remplacer régulièrement le filtre de la sortie vapeur ? Combien ça coûte et où peut-on se le procurer ?

Conseil 7 – Évaluez les équipements présents dans l’appartement et proposés

Certains appartements proposent des prestations différentes tel que du mobilier déjà présent, des rangements intégrés ou bien d’autres services disponibles dans l’immeuble. En fonction de vos besoins et de vos attentes, vous pouvez déjà vérifier ou poser les questions suivantes :

  • Quelle est la surface habitable réelle ? L’espace de vie se perd-il à cause de longs couloirs et de plafonds en pente ?
  • Y a-t-il un espace de rangement ou des placards intégrés ?
  • En plus des salles de bain, la cuisine et le couloir sont-ils équipés de lumières intégrées ?
  • Comment est équipée la cuisine ? Les appareils de cuisine sont-ils contemporains, écologiques et économes en énergie ?
  • L’appartement dispose-t-il d’un lave-linge et d’un sèche-linge ? Ou bien existe-t-il une laverie pour tous ? Comment sont régulés l’utilisation et la facturation ?
  • Quelle est la taille de la chape/cave ? Y a-t-il des connexions électriques et qu’en est-il de la température et de l’humidité (particulièrement importantes lors de la conservation des vins) ?
  • Y a-t-il des parkings pour vélos, motos et poussettes ?

Conseil 8 – Évaluez l’aspect technique lors de la visite de l’appartement

Eau, chauffage, isolation… Ce sont autant d’aspects qui doivent recueillir votre plus grande vigilance car ce sont des éléments indispensables à la vie quotidienne, mais surtout qui coûtent cher en cas de défaillance.

Pour vérifier l’état du système d’eau, n’hésitez pas à ouvrir les robinets des salles de bains et des cuisines pour vérifier la pression et la couleur de l’eau. Si vous avez l’intention de refaire la salle de bain ou de la déplacer, vérifiez la position de la colonne de vidange pour voir si l’intervention sera possible. Des interrupteurs et des prises en mauvais état peuvent indiquer la nécessité d’adapter le système électrique.

Donc, les conseils d’un technicien expert en la matière vous permettront également d’évaluer si les systèmes sont aux normes. Par ailleurs, il est également important de vérifier le bon fonctionnement du système de chauffage et de climatisation. Demandez à quand remonte la chaudière, si elle a besoin d’être révisée et où elle se trouve. De plus, vérifier la présence de conduits de fumée et la possibilité de les utiliser.

Voici également d’autres points d’interrogations qui semblent importants à vérifier lors de la visite de l’appartement :

  • A-t-il suffisamment de connexions pour l’électricité, la télévision, Internet et, si nécessaire, pour le téléphone fixe ?
  • Y a-t-il une connexion par fibre optique ou à quelle vitesse Internet est-il, quelle est la qualité du signal ?
  • Dans quel état sont les fenêtres ? Comment est leur isolation ?
  • Quelle énergie est utilisée pour chauffer la propriété ?
  • Combien et quelle est la taille des radiateurs dans l’appartement ?
  • Quel est l’état des installations sanitaires et des canalisations ? Combien de temps faut-il pour que l’eau chaude coule ? Comment fonctionne le traitement de l’eau ?
  • À quand remonte la dernière rénovation de l’appartement ? Vous envisagez de rénover avant d’emménager ?

Conseil 9 – Évaluez la sécurité de la propriété

Sans entrer dans une sorte de paranoïa, il est aussi très important de vous assurer que la propriété dans laquelle vous projetez de vivre vous offre une bonne sécurité à vous et à votre famille. Cela semble essentiel pour votre confort au quotidien.

La sécurité commence avant même la visite de l’appartement, à la porte d’entrée de l’immeuble, puis à la porte d’entrée de l’appartement en question.

Voici quelques points que vous pouvez vérifier :

  • Est-ce que l’entrée est sécurisée par un code ? Était-elle fermée à votre arrivée ? Cela a un impact sur la sécurité contre les effractions.
  • Combien de personnes disposent du code ?
  • Y a-t-il un gardien ?
  • Est-ce que la porte d’entrée de l’appartement ferme bien et facilement ?
  • À quel point les fenêtres sont-elles sécurisées ?

Conseil 10 – Prenez connaissance de l’environnement plus ou moins proche de l’appartement

N’oubliez pas que non seulement vous devez aimer l’appartement, mais vous devez également vous sentir à l’aise dans la région. Par conséquent, après la visite, vous devriez regarder de plus près les environs et faire une petite promenade dans le quartier. Au cours de votre exploration, posez-vous les questions suivantes :

  • Y a-t-il suffisamment de places de parking en bas de l’immeuble ou proche ? 
  • Y a-t-il des commerces à proximité ?
  • L’appartement est-il desservi par les transports en commun ?
  • Pouvez-vous facilement atteindre votre lieu de travail ?
  • Quelle est l’intensité du bruit de la circulation ?
  • Y a-t-il une odeur désagréable ?
  • À quoi ressemblent les aménagements extérieurs ?
  • Si vous déménagez avec des enfants, vous devez également faire attention à l’endroit où se trouvent le jardin d’enfants, l’école et la cour de récréation les plus proches.

Que ne faut-il pas faire lors de la visite de l’appartement ?

Afin de ne pas attirer l’attention négative et réduire vos chances d’obtenir l’appartement, vous devez vous abstenir des comportements suivants :

  • Chercher les défauts de l’appartement.
  • Photographier les pièces sans demander au préalable.
  • Demander un changement majeur.
  • Demander une date d’emménagement ultérieure. Les propriétaires veulent éviter la perte de loyer et préféreront d’autres candidats qui pourraient emménager immédiatement.
  • Discuter du montant de la caution locative tout de suite. Dans ces cas également, une décision sera prise contre vous s’il y a d’autres parties intéressées.

Voilà cinq choses à ne pas faire lors de votre visite d’appartement.

Enfin, n’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous semblent importantes et même les moins importantes lors de votre visite d’appartement. Il est important d’avoir toutes les informations nécessaires afin de bien négocier votre appartement. Afin de mieux vous aider dans vos recherches de bien immobilier, voici une liste des meilleures villes où investir en immobilier.

Restez informés par email

Cédric Annicette

Cédric Annicette

Depuis 2006, je partage mon expérience sur l’investissement, l’entrepreneuriat et le développement personnel. Devenu indépendant financièrement en 2011, et millionnaire en 2014, j’organise des séminaires ayant regroupés plus de 3000 personnes. J’ai créé plusieurs formations pour accompagner les personnes débutantes ou expérimentées dans les 4 piliers d’enrichissements que sont : l’immobilier, le business internet, le business classique et la bourse. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon parcours

Articles similaires

Laisser un commentaire